mardi 31 juillet 2018

LE QUÉBEC LA PROVINCE QUI TAXE LE "PLUS" L'ÉLECTRICITÉ!


Moins de la moitié de nos taxes de vente! Le Québec est avec la Saskatchewan, une province où l'on taxe pleinement l'électricité (TPS ET TVQ) même s'il s'agit d'une énergie propre et renouvelable.



lundi 30 juillet 2018

ONTARIO: PLUS QUE JAMAIS DES BAISSES DE TARIFS SONT À L'ORDRE DU JOUR!


Le gouvernement Ford de l'Ontario met le cap sur des réformes qui pourraient produire une baisse des tarifs d'électricité. Un véritable tour de force suite à la gestion des Libéraux de Mme Wynne!



ONTARIO LE NOUVEAU PREMIER MINISTRE PROGRESSISTE-CONSERVATEUR DOUG FORD EXULTE! Le PDG a été viré et le conseil d'administration a démissionné. Vivement une baisse des tarifs d'électricité!



ENCORE UN PARC ÉOLIEN!


57 ÉOLIENNES SUR LA CÔTE NORD. Où est le conseil d'administration d'Hydro-Québec?  Cette fois le gouvernement ne peut l'imposer par décret! Mais le CA avec ses "libéraux" dira-t-il oui au nom des contribuables à une énergie dont on a pas besoin?



DISCUSSION TROP-PERCUS.



CAQ. Elle doit rembourser 1,4G$ aux 4,2 millions d'abonnés d'Hydro-Québec! Les trop-perçus de 1.4G$!


La CAQ avait demandé aux PLQ de les rembourser.


Le gouvernement Legault doit maintenant passer aux actes.









Votre argumentation est très complexe par rapport à un sujet très simple. Depuis 2008, Hydro-Québec à perçu 1,5G$ en trop par rapport à ses prévisions devant  la Régie de l'Énergie. La Vérificatrice-générale du Québec l'a confirmé.
https://t.co/dG97kQhYyy

Le remboursement du 1,5G$ perçu en trop par Hydro-Québec auprès des entreprises et de ses 4,2 millions d'abonnés pourrait se faire par par une réduction ordonnée des tarifs pendant quelques années. Donc pas de "frais de procédures" significatifs à l'horizon! https://t.co/qXRaVztT0g




Les gens seraient remboursés des trop-perçus  "perçus" en trop selon leur consommation. Le seul agenda possible: c'est le remboursement des 1,5G$. Eh oui, les PME et les grandes entreprises ont été elles aussi floués par les trop-perçus d'Hydro-Québec! https://t.co/lfukTCugck



C'est plutôt vous comme consultant qui vous introduisez dans le débat sans en connaître l'ABC. La Verificatrice-génerale du Québec a repris mon argumentation. Vous n'étiez pas là; moi j'y était dans l'intérêt de tous les consommateurs et entreprises du Québec. https://t.co/SCuctOZEsv




Il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites! Mais rassurez-vous je ne suis pas en guerre contre Hydro-Québec et je l'ai prouvé maintes fois. Ex: les compteurs intelligents, ex: le contrat d'éoliennes sur la Côte Nord qu'on veut lui imposer. En toute chose j'essaie d'être juste


Il y a évidemment, loin de la coupe aux lèvres! Je répondait simplement à une objection d'un partisan qui voudrait qu'Hydro-Québec conserve pour elle-même les trop-perçus, perçus en "trop" de 1,5G$ sur le dos des abonnés. https://t.co/DBCeIUQMrz


Vous êtes.satisfait qu'il en coûte maintenant plus cher pour chauffer une maison à Montréal à l'électricite qu'au gaz naturel? Même si ce  gaz naturel est beaucoup plus cher à Montréal qu'à Ottawa ou Toronto? C'est ça la réussite d'Hydro-Québec? 




CONTRAT MASSACHUSSETTS: 5,9 CENTS US LE kWh

HYDRO-QUÉBEC AVEC LE MASSACHUSSETTS.5,9 cents US le kWh. Hydro-Québec affirme qu'il est indexé mais ne veut pas donner les détails!  Au Québec les consommateurs paient 9.12 cents le kWh pour se chauffer (2ième tranche qui couvre l'excédent des 30 premiers kWh par jour) 

http://www.lapresse.ca/affaires/economie/energie-et-ressources/201807/24/01-5190628-le-massachusetts-paiera-59-us-pour-lelectricite-dhydro-quebec.php


Je ne conteste pas vos comparaisons; bien au contraire! C'est ce genre de chiffres dont Hydro-Québec devrait parler lorsqu'ils annoncent une entente.

TROP-PERÇUS DE 1,5G$: TOUT LE MONDE DEVRAIT ÊTRE REMBOURSÉ.


Tous ceux qui ont consommé de l'électricité depuis 2008. PME,  commerces, services publics, commissions scolaires,  municipalités, grandes entreprises, et les 4,2 millions d'abonnés d'Hydro-Quebec! Les formules existent, n'ayez crainte. Même les consultants d'Hydro-Québec! 


DERNIÈRE HEURE : Hydro dépenserait entre 10 000 $ et 20 000 $ pour répondre à une question!

Jocelyn B. Allard, président de l’Association québécoise des consommateurs industriels d’électricité (AQCIE)
Gopinath Jeyabalaratnam, conseiller aux affaires économiques et gouvernementales à la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI)

Tenter de faire dévier le débat entourant le projet de loi n° 34 en remettant en question les intentions et les motivations des associations de consommateurs est mal venu. Insinuer que plusieurs associations, qui représentent l’ensemble des consommateurs d’électricité du Québec, soient au service de leur propre intérêt et non de ceux de leurs membres est un raisonnement qui ne tient tout simplement pas la route.

C’est néanmoins vraisemblablement l’argumentaire que l’on semble mettre de l’avant à la lecture des propos rapportés dans La Presse le 24 septembre. Avant de s’engager sur cette pente glissante, revenons-en donc aux faits et examinons la raison d’être des associations.

À titre d’exemple, l’Association québécoise des consommateurs industriels d’électricité (AQCIE) et la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) ont été créées il y a de nombreuses années dans le but de représenter leurs membres, soient des entreprises qui génèrent des emplois et qui contribuent à l’économie québécoise. Afin d’être concurrentielles, ces entreprises membres doivent notamment assurer une saine gestion de leurs dépenses, dont bien sûr les coûts de l’énergie qui arrivent parmi leurs principales préoccupations. Nos membres nous ont donc sciemment choisies afin de notamment défendre leurs intérêts face au monopole naturel d’Hydro-Québec. Ceci s’explique facilement dans un contexte où les coûts d’électricité représentent une facture significative pour ceux-ci soit, par exemple, plus de 60 % des dépenses d’exploitation pour de nombreux industriels du Québec.

Par ailleurs, il faut mettre en contexte les coûts de surveillance d’Hydro-Québec par la Régie de l’énergie, qui ont été soulevés dans l’article. Rappelons qu’Hydro-Québec vient chercher 12,3 milliards de dollars dans les poches des consommateurs chaque année; ces coûts de surveillance représentent donc une facture de moins d’un dixième d’un pour cent (moins de 0,01 %) en comparaison des revenus d’Hydro-Québec.

Remettons également les pendules à l’heure à ce qui a trait aux frais des associations comme il en est question dans l’article. Ces derniers représentent une somme inférieure à 1,7 million de dollars selon les données publiques de la Régie de l’énergie et non de trois millions de dollars comme le mentionne l’article. Poussons l’exercice un peu plus loin : en fait, chaque dollar investi dans les frais associés aux intervenants a fait économiser 50 dollars aux consommateurs d’électricité québécois. Un excellent retour sur l’investissement pour les consommateurs d’électricité soit dit en passant!

Quant aux 15 à 20 millions de dollars dépensés par Hydro-Québec pour répondre aux questions des intervenants, qui tiennent généralement en un paragraphe, cela équivaut à un montant oscillant entre 10 000 et 20 000 dollars par question. Hydro-Québec aurait tout intérêt à s’interroger quant à son efficience en regardant ces chiffres…

En somme, il est malheureux de tenter de faire diversion en mettant de l’avant des informations incomplètes et trompeuses. Débattons donc des vrais enjeux avec des faits exacts. Car rappelons-le à nouveau : chaque dollar investi en surveillance d’Hydro rapporterait cinquante fois plus aux consommateurs d’électricité québécois.


LA PUBLICITÉ CHEZ HYDRO-QUÉBEC. CE N'EST PAS NÉCESSAIRE C'EST UN MONOPOLE!


HYDRO-QUÉBEC.Après avoir "enfumé" des générations de Québécois naïfs, Hydro-Québec, veut maintenant "enfumé" les jeunes! Les bas tarifs d'électricité c'est grâce au Plateau Laurentien, avec ses rivières et ses chutes d'eau, pas grâce à la lourdeur d'HQ!
http://jdm.pressreader.com/@MICHEL_MORIN.5/csb__OHOVQ7WGFgIApupMtUq_s9qS0CCqW11ZPCcubG66G5K05SrlWFdhNuvP_V39blqjA249tBbysAW1crJYn77wg






Très pertinent. Hydro-Québec n'a pas à acheter la population avec ses commandites pour nous faire oublier les trop-perçus qu'elle a gardé grâce à la complicite de la Régie de l'Énergie. C'est un monopole, peut-on s'en rappeler? 



vendredi 27 juillet 2018

TROP-PERÇUS: HYDRO-QUÉBEC TENTE TOUJOURS DE JUSTIFIER LE 1,2G$ PERÇU EN TROP!


En nationalisant l'électricité, René Lévesque n'avait jamais annoncé qu'Hydro-Québec deviendrait une succursale de Revenu Québec.



Sauf que partout ailleurs au Canada et en Amérique du Nord, quand il y a des écarts de rendement, ou plus justement des trop-perçus en "trop" par rapport aux engagements pris pour justifier des augmentations de tarifs, ils sont remis aux abonnés plutôt qu'au gouvernement.
https://t.co/sFAMHZbsiV

Comme vous le savez la Vérificatrice Générale du Québec, ne partage pas votre opinion, comme moi! J'avais dénoncé dès 2013 votre façon de faire.

Bien sûr qui conteste cela? Les politiciens doivent avoir le courage de taxer les contribuables pour les services rendus.En d'autres mots ne pas se cacher derrière les tarifs d'Hydro-Québec pour aller chercher des fonds dont ils ont besoin pour remplir leurs promesses électorales 
https://t.co/b1nYlbOfZ9

Le grand coupable en effet, qui voulait toucher des revenus, qui avant restaient dans les coffres d'Hydro-Québec. Depuis que le gouvernement Québécois pige dans la Caisse, Hydro-Québec emprunte pour ses barrages et ses centrales sur des périodes d'amortssement de plus de 100 ans!
https://t.co/gyg7CjlCnq


Utilisons trop-perçus! C'est plus clair que des "écarts de rendements" qui sont le résultat d'un écart, généralement en votre faveur, par rapport aux prévisions. D'où le vrai nom que la Régie de l'Énergie du Québec à mis beaucoup temps à réaliser, c'est-à-dire des trop-percus. 
Spécial en effet. Unique en Amérique du nord! Lorsqu'une industrie est réglementée (ÉLECTRICITÉ, gaz, charbon. Etc..) lorsqu'il y a des écarts d rendement ou des trop-perçus par rapport aux prévisions, ils sont naturellement redistribués aux abonnés. Ici Hydro-Québec a empoché. 
https://t.co/iUfhL0bShy

TROP-PERÇUS HYDRO-QUÉBEC: En 2017 Hydro-Québec en remettra la moitié sous forme de rabais d'augmentations de tarifs. Avec la complicité de la Régie d'énergie du Québec! A-t-on oublié que de 2008 à 2015, elle a conservé 100% des 1,2G$ perçus en TROP! 
  http://www.lapresse.ca/affaires/economie/energie-et-ressources/201807/27/01-5191041-hydro-quebec-veut-hausser-ses-tarifs-de-08.php




Depuis 2 ans suite aux informations publiées et diffusées dans le Journal de Montréal et TVA sous ma signature, la Régie de l'Énergie a tenu des audiences et à forcé Hydro-Québec à redistribuer les "trop-percus" comme cela se fait partout en Amérique du Nord. 



HYDRO-AUGMENTE ENCORE SES TARIFS D'ÉLECTRICITÉ.

Même si l'eau des rivières est gratuite! Elle ne le dit jamais, quand elle l'évolution de ses prix avec le pétrole qui lui augmente à cause des frais d'exploration et d'exploitation de plus en plus coûteux.



samedi 7 juillet 2018

PRIVATISATION DE L'ÉLECTRICITÉ EN ONTARIO? BEAUCOUP DE SOUS À L'HORIZON?




ONTARIO ÉLECTRICITÉ:  privatisation complète de l'électricité; 100G$ à la province! La dette de l'Ontario va bientôt atteindre les 400G$. Aucune sous-juridiction (une province dans un État fédéral) n'est aussi endettée que l'Ontario dans le monde.


SI HYDRO-QUÉBEC IMITAIT LES COMMISSIONS SCOLAIRES.


SI HYDRO-QUÉBEC  POURRAIT FAIRE DE MÊME AVEC LES TROP-PERCUS DE 1,4G$ perçus en trop sur le compte des abonnés d'Hydro-Québec avec la "complicité" de la Régie de l'énergie qui m'avait dénoncé auprès de mes patrons tout comme HQ dans leurs communiqués!
http://www.lapresse.ca/actualites/education/201806/30/01-5187812-les-commissions-scolaires-pretes-a-rembourser-1535-millions-aux-parents.php