lundi 28 octobre 2019

DES ÉOLIENNES "OFF SHORE" QUI VONT DÉCLASSER HYDRO-QUÉBEC.



ÉOLIENNES DE 12MW.Les plus puissantes au monde! Elles pourraient réduire à néant la volonté d'Hydro-Québec d'augmenter ses exportations aux États-Unis! 4 fois  plus grosses que tout ce que tout ce qui a été construit au Québec, et dont on avait pas besoin!
https://youtu.be/ybh7NwZv7c8



VRAI. Avec les éoliennes projetées aux États-Unis off shore on produira à 5 cents le kWh, trois fois moins que des projets autorisés par Charest et Marois et facturés directement par décrets aux 4,3 abonnés d''Hydro-Québec! Gracieuseté des gestions LIBÉRALE et Péquiste!
(https://twitter.com/morininfo/status/1187403125394673664?s=09)



C'est le plus gros et le premier projet aux États-Unis de parc éolien en haute-mer! 

Des éoliennes de 9,5MG! D'une puissance de 3 fois supérieure aux éoliennes déjà installéees au Québec. 

De quoi fournir de l'électricité à 1,1 M de foyers au Massachussetts! 

Reste à voir les opposants à Martha'sVineyard! Les riches sont souvent "écolos" mais de grâce,  pas de ces moulins à vent devant ma maison! 


Globalement, les gens ne levréalusent pas, mais les États-Unis produisent déjà près de 40% de leur énergie par des sources d'énergie faibles en empreinte carbonique. Ex: nucléaire, hydroélectricité, vent, solaire, etc.


Avec les Démocrates qui s'annoncent à la Maison Blanche, Washington va devenir encore plus protectionniste! Avec un tel bilan (40% d'énergies faibles émettrices de gaz à effet de serre), ils ont tout en main pour refuser de continuer de négocier avec le Québec ou de négocier des contrats ridicules pour nous.

Quoiqu'il en soit,  ce projet, pourrait être le premier d'une série d'éoliennes en haute-mer, qui vont saper les possibilités d'exportation d'électricité aux États-Unis.

J'ai déjà évoqué cette menace pour le Québec à Radio X avec des éoliennes de 12MG de puissannce, extrêmmement compétitives avec des prix de 4 à 5 cents le kWh! C'est d'ailleurs toi qui m'avait mis sur cette piste. 

Par ailleurs,  rien n'est joué au Maine pour le passage d'une ligne à haute-tension pour approvisionner le Massachussetts en énergie du Québec. 

Cela fera l'objet d'un référendum en nombre en même temps que l'élection présidentielle


Le jeu. 9 juill. 2020 1 h 15 a.m., Jean-Marc Pelletier <courriel@jeanmarcpelletier.net> a écrit :
Michel,

Un projet "en consultation" prévoit installer 100 turbines pour
800 MW d'éoliennes géantes de 837 pieds de haut près de Martha's
Vineyard au large du Massachusetts, en plus des autres projets sur la
table à dessin répertoriés sur la carte.

Comme ce sont des éoliennes en mer (vents assez constants), on
peut estimer un FU de 60% identique à celui de nos centrales
hydroélectriques configurées pour un FU de 66%.

Bref, toute une compétition pour les exportations d'Hydro...

Les États-Unis produisent déjà près de 40% de leur énergie par des sources d'énergie faibles en empreinte carbonique.


Avec les Démocrates qui s'annoncent à la Maison Blanche, Washington va devenir encore plus protectionniste!

Alors ce projet, pourrait être le premier d'une série d'éoliennes en haute-mer, qui vont saper les possibilités d'exportation d'électricité aux États-Unis.

Enfin rien n'est joué au Maine pour le passage d'une ligne à haute-tension pour approvisionner le Massachussetts en énergie du Québec. 

Cela fera l'objet d'un référendum en nombre en même temps que l'élection présidentielle..


Aucun commentaire:

Publier un commentaire